jeûne intermittent, fasting, comment jeuner

Comment perdre du poids rapidement et durablement grâce au FASTING ?

La plupart des régimes sont basés sur la restriction calorique. Ça ne fait que détraquer littéralement votre système hormonal. Alors si vous êtes une femme (OMG). Je plaisante.

Continuons…

Cela engendre un cercle sans fin et assez pervers. Vous culpabilisez, vous vous découragez et perdez toute confiance en vos capacités quant à la perte de poids, à un regain d’énergie, et une meilleur condition physique d’une manière globale, si tels sont vos objectifs

La chose qui est zappé de par ces régimes c’est le fait que « MANGER DOIT RESTER UN Véritable plaisir ». Votre corps à un droit sur VOUS : que vous preniez soin de lui et cela se fait – entre autres – par le fait de MANGER.

Continuons un instant sur la restriction calorique : Le mécanisme de perte de poids basé sur ce régime est purement et simplement la diminution du métabolisme de base.

Le métabolisme de base pour les nuls (merci WIKI 😉 ) : Le métabolisme de base (MB), ou métabolisme basal, correspond aux besoins énergétiques « incompressibles » de l’organisme, c’est-à-dire la dépense d’énergie minimum quotidienne permettant à l’organisme de survivre ; au repos, l’organisme consomme de l’énergie pour maintenir en activité ses fonctions (cœur, cerveau, respiration, digestion , maintien de la température du corps), avec des réactions biochimiques (en utilisant l’ATP). Il est exprimé sur la base d’une journée, et donc en joules ou en calories par jour. L’alimentation permet de subvenir à ces besoins, en apportant les calories nécessaires.

Ça veut dire quoi !? OUI ! le temps que le corps s’adapte vous allez perdre un peu de gras. Et quelques temps plus tard STOP ! net. La suite vous connaissez : « purée ce régime ne fonctionne pas, blabla… ». On repart dans des travers et là c’est le drame…

lets go to success, fasting, comment jeuner, jeûne intermittent

POURQUOI ?

C’est là que le bats blesse. Eh oui : Le corps va se mettre à stocker plus de gras car comme nous l’avons vu plus haut à le métabolisme à diminuer.

Autre effet qui peut être néfaste : Vous allez vous mettre à produire plus d’insuline.

MAIS PAS DE PANIQUE. Les ANCIENS avaient déjà la solution :

De Bouddha, à Jésus, en passant par Moïse et Mahomet, chacune de figures illustres de l’Histoire ont pu démontré de par leur comportement et leur niveau de spiritualité avancés, les effets bénéfiques du jeûne.

« Je précise : nul besoin d’être croyant et/ou pratiquant de quelques religions, ou philosophies, ou autres en quoi que ce soit pour pratiquer des périodes de jeûne ».

Hippocrate disait il y a plus de 2500ans déjà que « si des remèdes pouvaient être trouvés dans notre alimentation, seul le jeûne avait des pouvoir miraculeux de guérison ».

D’autres part laissez-moi vous annoncer une bonne nouvelle pour les plus sceptique (oui je te vois toi…). Vous jeûnez déjà, sans le savoir. Hein !?WHAT ?  Si,Si, j’te promets😉

Lorsque vous avez dîner le soir ; prenons une horaire moyenne disons … 20 heures. Vous allez ensuite vous coucher pour une bonne nuit de sommeil vers 22H (pour rester dans une moyenne) et vous vous réveillez aux alentours de 7/8 heures.

Qu’est ce qui s’est passé au cours de cette nuit ? Vous avez dormi c’est vrai, mais pas que

En effet, depuis 20 heures la veille jusque 8 heures le lendemain vous avez effectué un jeûne de … 12 heures.

D’ailleurs prenez conscience maintenant du mot DEJEUNER ou encore BREAKFAST à Dé – Jeûner ou Break – fast.

Bon et alors vous allez me dire…où je veux en venir.

Parenthèse avant de reprendre : Avant de continuer, sachez que les industriels de l’agro-alimentaire et l’industrie pharmaceutique dépenses des budgets titanesques pour que vous continuiez à consommer comme ILS le veulent. Car ils n’ont plus d’intérêt si vous perdez du poids et que vous vous retrouvez en parfaite santé. Donc mieux l’information est indisponible et mieux c’est. Cet article je l’espère vous fera prendra conscience ou en tout cas sèmera une première graine dans votre parcours pour retrouver une meilleure santé et une énergie du tonnerre pour vous accomplir. (Autre bonne nouvelle)

J’ai réussi entre autres grâce au jeûne intermittent appelé aussi « Fasting » qui m’a permis de perdre 8 kg, passant ainsi de 83kg à 75 kg en un 1 mois seulement. Ceci, alors que j’étais en vacances et comme moi vous savez que c’est la période où on se lâche et où le farniente et le bon air iodé sont deux stimulateurs d’appétit sans pareil 😉. De plus j’ai gagné aussi en définition musculaire et me sens carrément plus vif et alerte. Autre bénéfice : une meilleure productivité. Si vous travaillez comme moi sur le web vous savez que le FOCUS est une des clés de notre réussite mais pas que, quelques soit votre métier vous y gagnerez énormément en concentration, en mémoire etc.

letsgotosuccess

Comment expliquer ça…

La digestion représente à elle seule, tenez-vous bien : 60% à 70% de l’énergie totale dépensée sur une journée. Voici donc pourquoi on a tendance à somnoler après un repas. C’est ce qui explique entre autres les coups de pompes après un repas. (Ceci est dû à la libération de la dopamine dans le corps (l’hormone de la satisfaction)

Vous vous dites sûrement « C’est bien gentil ta story mais comment je fais MOI et ça va m’apporter quoi comme bénéfices » ?

Sachez tout d’abord que contrairement aux régimes à deux francs cinquante, le FASTING va provoquer l’effet inverse : Il va considérablement améliorer votre métabolisme et diminuer votre niveau d’insuline. C’est ce mécanisme qui va favoriser la perte de poids.

Il est destiné à des personnes ayant une santé un peu bancale comme aux personnes qui sont en parfaite santé.

Petit aparté : Je précise tout de même que je ne suis pas médecin, ce que je partage au travers de cet article et de ce blog ce sont mes expériences personnelles et comment pour ceux qui le souhaite peuvent faire de même pour augmenter leur niveau d’énergie en général. Consultez donc votre médecin afin d’échanger avec lui sur le sujet.

Ceci étant dit : Pour celles et ceux qui ne connaissent pas la loi de l’homéostasie de Bernard Claude voici ce qu’elle dit : « Tout système vivant s’équilibre en l’absence de perturbation ».

Louis Allavoine dans son livre « les miracles du Fasting », illustre parfaitement cela en prenant l’exemple du pendule : « En l’absence de perturbation extérieure celui-ci est orienté vers le bas, en direction du centre de la terre. Si vous poussez ce pendule avec votre doigt, celui-ci va se mettre à se balancer puis va doucement mais sûrement reprendre sa position initiale au bout d’un certain temps. »

Les bienfaits du Jeûne :

lestgotosuccess

Le jeûne est un processus d’auto-nettoyage et le corps est soit en mode digestion soit en mode auto-nettoyage. C’est la raison pour laquelle lorsque vous avez la Grippe par exemple vous êtes incapable d’avaler quoi que ce soit. Pensez-y…

Plusieurs études (références à la fin de l’article) ont aussi démontré que le jeûne permet d’éviter la dégénérescence du cerveau, qui est un phénomène lié à l’âge. Tout ceci en favorisant la plasticité cérébrale.

Autre phénomène qui se produit c’est l’autophagie.

Pour la faire courte : ce sont toutes les cellules endommagées qui sont recyclées pour nourrir les organes en bonne santé.

Exemple avec des personnes atteintes de cancer : sachant que le corps se débarrasse tout d’abord des cellules les plus énergivore pour l’organisme (en moyenne une cellule cancéreuse a besoin de 7 voire 8 fois plus de nourriture qu’une cellule normale).

Ainsi plusieurs cas ont été observé chez cette catégorie de malades ayant guéri de façon miraculeuse après avoir jeûner plusieurs fois. (10)

L’abstention de manger est donc la seule façon d’activer cette fonction que le corps a de s’auto-nettoyer. Et vous verrez si vous passez à l’action avec les recommandations que ce n’est pas difficile que ça et que vous ne vous entendrez plus penser : « j’ai tout le temps faim ».

Le jeûne va aussi rétablir le cycle circadien (cf : fin d’article) et vous allez commencer au bout de quelques jours seulement à avoir faim uniquement lorsque vous aurez vraiment faim sans avoir à y penser ou même vous contrôler.

Et la perte de graisse dans tout ça ?

Tout à l’heure nous parlions de l’insuline. En effet, plus nous mangeons et plus le corps va produire de l’insuline et l’insuline quant à elle va demander à notre corps de transformer le glucose en gras. Et plus nous mangeons et plus nous sécréter d’insuline.

Le fait de s’abstenir simplement quelques heures va pousser le corps a fonctionné avec des niveaux beaucoup plus faibles. Ainsi sa résistance va baisser et sa sensibilité va s’en trouver augmenter.

Le processus qui s’en suit le voici :

Moins de gras stocké à Une prise de muscle plus rapide à Sensation de satiété + rapide

L’effet boule de neige :

lestgotosuccess

Depuis le début de cet article nous parlons essentiellement des effets du jeûne sur le corps. Mais cela va beaucoup loin que ça.

En effet, tous vos sens vont devenir beaucoup plus sensible à votre environnement et vous serez aussi beaucoup plus à l’écoute de votre corps.

Les bruits environnants, le moindre parfum, etc. vous paraitront plus intenses.

Autre effet : c’est la remonté à la surface d’émotions parfois enfouies par manque de solution et qui disparaissent.

Vous allez retrouver un véritable plaisir et des goûts plus intenses

Laissez votre corps agir tout est déjà en lui.

Ces quelques exemples cités, venons-en maintenant aux différents types de jeûne que vous pouvez mettre en place dès maintenant…

 

Les 5 types de jeûnes recensés :

1 – Le jeûne intermittent : C’est purement et simplement la réduction de la période pendant laquelle vous mangez. Vous terminez votre repas à 20h le soir et vous Dé-jeûner à 12h.

Pour les amoureux du petit déjeuner vous pouvez appliquer la variante suivante : 8h – 16 heures et simplement boire une tisane le soir jusqu’au lendemain 8heures

Gardez cependant à l’esprit qu’il ne s’agit en aucun cas de se priver. En revanche il est bon de rappeler que cela doit toujours se faire dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée.

Une autre étude démontre les effets bénéfiques du jeûne sur le système cardio vasculaire (12)

2 – Le jeûne hebdomadaire :

Ce jeûne consiste en l’abstention de jeûner pendant 24 heures 1 fois par semaine. Le jour à votre convenance. Nous pourrions l’appeler « la purge » hebdomadaire.

3 – Le jeûne alterné

Pratiquer le jeûne 1 jour sur 2

4 – Le jeûne thérapeutique ou dit « long » :

Il peut varier d’une durée de 2 à 20 jours. Ce jeûne doit se faire sous surveillance médicale et destiné principalement à des personnes atteintes de pathologies sévères. Il demande aussi une préparation mentale et spirituelle en amont pour le bon déroulement de celui-ci.

5 – Le jeûne libre :

Choisissez de jeûner sur des périodes courtes (- de 24H) quand vous en ressentez le besoin.

Pour savoir quel jeûne et la durée vous vous en doutez : il faut passer à l’action et tester pour voir comment votre corps réagis et comment vous vivez cette expérience qui deviendra rapidement une philosophie de vie. 😉

 

Comment gérer la faim au début ?

comment jeûner

3 types de faim :

1 – La faim physiologique

2 – la faim sociale

3 – la faim hédoniste

Et nous mangeons que très rarement lorsque seul la faim physiologique sonne la cloche.

Celle-ci se manifeste par des symptômes physiques : sensation de faiblesse voire, peut aller jusqu’aux tremblements, et une chute du taux de sucre.

Pensons-y un instant : Il est vrai que dans nos sociétés modernes nous mangeons :

  • Parce que nous voyons à manger sous nos yeux
  • Quand on nous y invite
  • À cause d’un déclencheur émotionnel (joie, tristesse, etc.)
  • Parce que « c’est l’heure »
  • Lorsque d’autres personnes sont en train de manger
  • Lorsque notre odorat est stimulé par l’odeur d’un bon plat

 

Le parallèle ici est peut-être fait avec la drogue : on stimule sans cesse le circuit de récompense et devinez ce qu’il se passe : DÉPENDANCE

En m’appuyant sur mon expérience du jeûne intermittent je peux vous assurer que cette obsession de manger va disparaitre rapidement (1 à 2 jours de jeûne)

Laisser passer simplement les « vagues de faim », expliquées dans le livre « Eat stop Eat ».

Elles surviennent toutes les 4 heures et ne dure que quelques minutes. Vous n’avez qu’à laisser couler ce temps et cette sensation de faim disparaitra.

Bien évidemment un autre moyen de gérer la faim est de pratiquer une activité/être occupé pour ne plus pensez à manger.

 

Voyons maintenant ce que l’on peut manger après un jeûne : 

Avant toute chose, je tiens à préciser avant, que vous pouvez boire à volonté durant ce jeûne et qu’il est même recommandé de bien s’hydrater. L’eau étant la meilleure boisson, faites vous plaisir avec 😉 Plate ou pétillante, peu importe…

Conseil n°1 : Ne vous jetez pas comme un “morfalle” sur la nourriture vous allez surcharger le système digestif et le traumatisé.

Démarrez avec une soupe ou un bouillon, des fruits, etc. Le système digestif va ainsi se remettre tranquillement en marche et vous allez pouvoir manger en plus grande quantité par la suite. Éviter ce que j’appelle les « Shrek Meal ». Car la dérive c’est qu’on peut se dire que comme je suis prêt à recharger après avoir jeûner, alors je peux y aller sans limites. C’est une erreur et de surcroit totalement contre-productif pour retrouver santé, énergie, vivacité et tous les bienfaits qui sont accordés au FASTING.

 

Conseil n°2 : STOP LE LAIT DE VACHE ! Vous n’en avez pas besoin pour survivre ! Il y a d’autres sources de calcium qui sont mieux assimilé par le corps. (Légumes verts, les fruits secs, etc.)

Il a été démontré que le lait acidifie le corps et qu’il est adapté pour … LE VEAU. Nous sommes les seuls mammifères qui continuons de boire le lait après le sevrage maternel. Ce lait et ce qu’il contient (avant traitement) est fait pour permettre au petit de la vache de prendre 360 kg la première année. Il est chargé à bloc en facteur de croissance.

Les vaches laitières sont constamment inséminées car revenons sur Terre les amis : elles ne produiraient pas de lait de toute l’année dans le cas contraire. Cela les rend sujettes aux infections des mamelles, produisant du pus, cela passe par le lait et pour éviter les infections quelles est la solution des industriels ? ANTIBIOTIQUES et où pensez-vous qu’on les retrouve ? DANS LE LAIT.

Et la stérilisation n’y change rien. En effet, le lait est passé à 140° pendant 4secondes. Pour détruire les germes et mieux conserver le lait mais les antibiotiques et facteurs de croissance eux non.

Admettons dans le monde des bisounours que le lait c’est ok pour nous : Il contient 4 fois trop de calcium qu’il nous en faut. Notre corps ayant pour fonction de nous garder en vie se fatigue à éliminer l’excédent de calcium et réguler son taux.

 

Voici les aliments à privilégier :

lestgotosuccesslestgotosuccesslets go 2 success

  • Légumes et fruits de saison
  • Faites-vous plaisir avec les baies et les noix, pistaches, amandes, etc. qui contiennent du calcium
  • L’avocat
  • Les huiles : olives, de coco, de noix, de lin

Pour finir, et vous laissez tenter l’expérience, sachez qu’il n’est pas nécessaire de passer par quelques « stages » ou autre tendance du moment pour jeûner. Tout le monde peut le faire. Prenez garde aux personnes qui n’ont jamais pratiqué ou très peu et se font passé pour des accompagnateurs ou autre chose du genre. Votre portefeuille aussi vous dira “merci” car les sommes demandées peuvent être très élevées.

Si vous êtes en bonne santé et que vous passez à l’action ce sera aussi un moyen de prendre votre indépendance. Vous faire votre propre idée.

Ce que j’ai dit dans le paragraphe précédent n’est évidemment pas valable pour les personnes atteintes de maladies graves et ont besoin d’un accompagnement.

De plus, si vous prenez des médicaments, parlez-en avec votre médecin.

Testez sur une période de 30 jours sans vous mettre la pression, c’est un excellent moyen d’avoir un feedback (retour sur expérience) et si vous estimez que cela vous est bénéfique alors recommencez 30 jours, etc. (Je vous parlerai dans un prochain article de la puissance des défis 30 jours et comment cela peut changer radicalement votre vie). Au pire si ça ne marche pas, vous reviendrez simplement à votre situation initiale…

Dites-moi dans les commentaires ce que vous pensez des informations fournies et si vous avez aimé. De plus, si vous pensez, que cela peut être bénéfique pour d’autres personnes partagez cet article et abonnez-vous à la newsletter pour ne pas rater les prochains articles du genre. Notre santé est indispensable pour l’atteinte de nos objectifs.

Je vous dis donc : Prenez soin de vous les amis et LET’S GOOOOOO TO SUCCESS 😉.

Références :

« Les Miracles du Fasting : la méthode naturelle du Jeûne intermittent pour perdre du poids sans régime», de LOUIS ALLAVOINE

Bénéfices système cardio vasculaire : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15741046

Guérisons maladies : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27422504